Que faire après un viol ?

Beaucoup de femmes victimes de viol voient leur vie bouleversée à jamais. Il est possible de se reconstruire après un viol, il ne faut pas perdre espoir car la vie continue. Il ne faut pas se morfondre pour mieux avancer et se construire un avenir meilleur. Lisez l’article pour découvrir plus d’informations là-dessus.

Les séquelles du viol

Le viol nous tombe dessus sans que l’on s’y attende, les séquelles peuvent par la suite s’avérer désastreuses. Le viol peut constituer un réel blocage dans la vie de tous les jours : on ne sent plus en sécurité, on n’arrête jamais d’y penser et par-dessus tout on ne souhaite plus tisser de relations avec les hommes. Après un viol, la plupart des victimes n’envisagent plus de sortir avec d’autres hommes et refusent même toute autre forme de relation avec ces derniers (amitié, relation professionnelle, etc.). Leur vie intime est détruite car le plus souvent, le viol est mal pris par le partenaire. D’ailleurs, même si le partenaire reste pour soutenir la victime, cette dernière aura un comportement qui le poussera quand même à s’en aller.
Le viol subi vient tout chambouler et remettre en question le passé, le présent et bien évidemment le futur. La victime se renferme sur elle-même au lieu de continuer à s’ouvrir aux autres pour jouir de leur soutien et leur affection. Elle a pourtant besoin de cela pour se reconstruire mais elle refuse toute communication et ressent de la honte. Elle évite les regards, les discussions et tout contact avec le monde extérieur. Beaucoup de victimes culpabilisent, tandis que d’autres vivent dans le déni. Elles peuvent réagir différemment en fonction de chaque cas. En effet, les violeurs peuvent être des inconnus, un membre de la famille, un ami, une connaissance, un collègue, etc. Parfois, elles doivent garder le silence pour éviter de détruire toute une famille ou limiter les conséquences d’une vérité qui éclate au grand jour.
Le fait de garder tout pour soi est dangereux, surtout quand personne ne sait ce qu’on du subir. Peu de femmes parlent en effet de leur viol, les autres gardent le silence et se renferment sur elles-mêmes par crainte d’être jugées ou d’être humiliées. Alors qu’elles ne sont aucunement fautives dans tout ce qui leur arrive. Le seul responsable est le violeur, qui parfois peut menacer la victime, surtout quand tous les deux se connaissent. Et quand la victime décide de porter plainte, cela prend du temps alors qu’il peut arriver que le dossier soit classé sans suite.

Se reconstruire après un viol

Se reconstruire après un viol et continue à vivre c’est tout à fait possible à condition de faire une croix dessus et d’essayer d’oublier même si cela est dure et prend du temps. Adonnez-vous à vos activités habituelles et éviter de rester seule pour ne pas continuer à pleurer et à se morfondre. Pour avancer, il faut de la volonté et beaucoup de motivation. Les choses ne sont pas aussi faciles mais avec le temps vous parviendrez à oublier ce qui vous avez subi. Parlez de ce qui vous est arrivé à votre famille et les personnes qui vous sont proches, leur soutien est vraiment important, tout comme leurs conseils. Ils peuvent d’ailleurs vous soutenir dans les moments durs du procès si jamais vous décidez de porter plainte. Brisez le silence et faites en sortes que l’auteur du viol soit jugé pour son acte. Ne craignez pas l’humiliation car c’est lui qui devrait avoir honte, pas vous. Le silence, surtout de longue durée, peut provoquer de graves lésions mentales. Celles-ci peuvent par la suite avoir un impact négatif sur votre vie, non seulement personnelle mais professionnelle.
Arrêtez surtout de vous culpabiliser car ce qui vous est arrivé n’est pas de votre faute mais celle d’un homme qui a du recourir à la violence pour vous avoir dans son lit. Si vous avez un compagnon ou un mari, continuez à lui témoigner autant d’amour et ne refusez pas les moments d’intimité. Faites en sortes que le viol ait moins d’impact sur votre vie sexuelle autant que possible. Avec beaucoup de compréhension et d’amour, vous pouvez tous les deux surmonter ensemble ce dur événement. Le soutien de la personne chère à vos yeux est important pour vous aider à vous reconstruire, vous ne devez rien lui cacher car s’il l’apprend plus tard, il risque de ne pas vous le pardonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post